Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Anne-Laure L.

Le blog de Anne-Laure L.

Ce blog est un récapitulatif non exhaustif de mes articles en tant que journaliste sur des sujets aussi variés que la musique, la société, l'actu... Bonne lecture!


Festival Rio Loco, Toulouse couleurs Caraïbes De Ti-Coca à Tabou Combo

Publié par Anne-Laure L. sur 14 Juin 2013, 21:27pm

Catégories : #musiques des mondes

Jacques Schwartz-Bart et Moonlight Benjamin Rio Loco 2013
© AL Lemancel
Jacques Schwartz-Bart et Moonlight Benjamin Rio Loco 2013
14/06/2013 - 

En direct de Rio Loco, édition "Antillas", à Toulouse du 12 au 16 juin, les Caraïbes se déclinent sous toutes leurs musiques… Reggae, calypso, kompa, zouk : embarquement immédiat pour un périple insulaire de bande-son planétaires !

"When are we gonna have summer? Anybody knows ? ("Quand l’été arrivera-t-il ? Quelqu’un sait ?)" : juchée sur la Scène Pont Neuf, la grande scène de la Prairie des Filtres, la gouailleuse Calypso Rose, diva trinidadienne au tempérament de feu, fringante jeune dame de 73 ans, toute de malice et d’élégance, lance la question à un parterre de parapluies, ondulant joyeusement aux rythmes vivifiants de son calypso.  

Sur ce deuxième jour du festival Rio Loco, à Toulouse, les nuages planent bas… Le soleil s’invite ailleurs : sous les doigts endiablés du monstrueux pianiste cubain Eddie Palmieri, sous les syncopes de son orchestre, dans les tambours véloces du DJ et producteur londonien Mala, dont les samples revisitent Cuba… L’ouverture, la veille, s’était pourtant déroulée sous un ciel radieux, avec une foule compacte, venue acclamer le héros reggae Jimmy Cliff, icône généreuse, qui a prodigué ses tubes,Reggae Nighten tête, avec une énergie, un enthousiasme et une fraîcheur imparables !

Depuis le coup d’envoi, le site, poumon vert en bordure de Garonne, semble s’être téléporté au beau milieu des îles de la Caraïbe, tant il se nimbe de leurs couleurs, tant il sonne sous leur musique. Avec son édition "Antillas", Rio Loco célèbre Cuba, la Jamaïque, la Guadeloupe, la Martinique, Trinité-et-Tobago… En bref, un petit archipel de 3500 km de long, qui, fort d’une multitude de langues (français, anglais, espagnol, néerlandais, créoles divers) et d’autant de mythes, religions, traditions n’a de cesse de vibrer d’une identité commune, née de l’esclavage, de métissages épicés, sans cesse renouvelés.

La voix d’Haïti
 
Dans ce grand chaudron musical, dans ce cocktail de reggae, de salsa, de calypso, un pays a particulièrement fait entendre sa voix, ces deux premiers jours : Haïti. Sur la Scène Pont Neuf, le soir inaugural, les stars nationales, figures tutélaires du kompa, 45 ans d’existence, les bien nommésTabou Combo, ont littéralement embrasé la foule, réconcilié les générations et délié les hanches, sous les scansions unanimes du public :"Tabou ! Tabou !"

Plus tard dans la soirée, Scène Garonne, l’un de leurs amis, musicalement présent à leurs côtés à de nombreuses reprises, le Guadeloupéen Jacques Schwartz-Bart, New-Yorkais d’adoption, a fait rugir son sax’. Accompagné de Grégory Privat au piano, Regie Washington à la basse, Arnaud Dolmen à la batterie, Alexandre Tassel au bugle, ce virtuose a revu la grammaire de ses improvisations à la lueur des rituels vaudous : le projet Jazz Racine, qui conviait pour l’occasion la chanteuse haïtienne, Toulousaine d’adoption, Moonlight Benjamin. Entre sa voix suave, envoûtante, douce comme une caresse, sauvage comme un coup de griffe, et le saxophoniste, se sont instaurés des dialogues, des incantations musicales de haut vol. Sous la lune, il y avait du chamanisme… et des esprits !

Et puis, jeudi, il y eut ce petit homme, dont le surnom vient d’une bouteille de soda, parce qu’il était de taille modeste : Ti-Coca. Accompagné de son groupe, Wanga Nègès, cetwoubadou(troubadour) a su faire guincher un public de fin d’après-midi, aux sons irrésistiblement chaloupés de l’accordéon, du banjo, de la basse, mais aussi à la grâce de son chant, de ses attitudes clownesques et poétiques !

Toutes ces musiques en couleurs se propageront encore trois jours durant ! Vendredi, Rio Loco accueille le phénomène Kassav’, et dimanche les mythiques Guadeloupéens Akiyo ! Vive les Caraïbes, vive Toulouse !  

 
Fanfan, leader de Tabou Combo
Fanfan, leader de Tabou Combo

Trois questions à Yves Joseph, "Fanfan", leader, chanteur et compositeur de Tabou Combo
 
RFI Musique : Peut-on parler d’une musique caribéenne ? 
"Fanfan" :
A mon sens, les musiques de l’ère caraïbe peinent trop à dépasser les clivages linguistiques, pour s’interconnecter. Il existe au final assez peu de passerelles entre les ères francophones, anglophones et hispanophones. Hormis le reggae, à l’identité extrêmement marquée, lié à une figure tutélaire, je perçois pourtant des points communs indéniables entre zouk, kompa, salsa, etc. Comme le disait l’adage :"La colonisation nous a séparés, mais on se reconnaît au son du tambour". 
Au-delà du son, y’a-t-il une identité caribéenne ? 
Bien sûr ! Nous sommes tous des Africains déplacés, soumis à de multiples influences (américaines, européennes…). Cette diversité, ce métissage constituent l’essence même de notre identité. J’ai coutume de me dire "Haïtien par accident". Les bateaux débarquaient les esclaves au hasard des îles. Nous ne parlons peut-être pas la même langue, mais nous possédons la même histoire, nous sommes issus du même peuple.
Rêvez-vous de plus d’unité, d’union ? 
Oui, j’appelle de mes vœux un rassemblement antillais, un bloc caribéen, à la manière de l’Europe, qui par-delà les langues, par-delà nos différences, constitueraient un vivier d’échange intellectuel, artistique, économique. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si Tabou Combo a repris récemment l’un des grands hymnes africains,Independance Chacha de Joseph Kabasele. Pour retrouver notre patrimoine commun, il faut se tourner vers la source, vers nos origines : regarder l’Afrique.

Site officiel du festival Rio Loco

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents