Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Anne-Laure L.

Le blog de Anne-Laure L.

Ce blog est un récapitulatif non exhaustif de mes articles en tant que journaliste sur des sujets aussi variés que la musique, la société, l'actu... Bonne lecture!


Paul Personne : la vie authentique

Publié par Anne-Laure L. sur 19 Mai 2011, 16:14pm

Catégories : #chanson française

 Avec le groupe A L’Ouest, Paul Personne livre un nouvel album solaire, chaleureux, dans lequel il décrit son amour de la vie et ses amitiés, forgées au long de ses routes musicales. Dans l’attente de la face B (sortie prévue à l’automne), cet opus ravira le cœur de tous les aficionados de blues à la française.

 


index-copie-1Vous avez signé sur un nouveau label, XIII bis Records... Pourquoi ?/ Je suis resté environ 15 ans chez Polydor (Universal), avant de me retrouver sans maison de disques. Chez XIII bis, j’ai rencontré une équipe enthousiaste, énergique, en mode guérilla... J’avais besoin de ça : que ça bouge vite !


Sur ce disque, vous jouez avec le groupe A L’Ouest. Comment les avez-vous rencontrés ?/ Je les connais depuis qu’ils sont ados ! Ils aiment ma musique, ils ont grandi bercés par ce son-là, sixties, seventies, dans une ambiance rock blues, californienne. De bœufs en jam sessions, on a eu l’occasion de se croiser plein de fois, et de devenir potes. Et puis, l’an passé, sans rien leur promettre, j’ai eu envie de tester mon lot de chansons avec eux. Je leur ai fourni une suite d’accords : ils ont pigé le truc tout de suite ! Je leur amenais des compositions originales et eux m’apportaient un vent de fraîcheur. Loin de Paris, on a enregistré au Studio Le Hameau, dans le Perche, en pleine campagne, à 30 kilomètres de chez moi. J’avais un copain qui venait faire la cuisine, c’était super sympa !


Ils vous ont même inspiré le titre de votre album, A l’Ouest ?/ Oui, car nous sommes tous un peu « à l’ouest » psychologiquement. Et puis, on habite ce coin-là, pas très loin de la Bretagne... Il y a aussi ce clin d’œil américain, comme on le voit sur la photo de l’album, prise à l’arrache un jour de studio, assez brute de décoffrage, style western.


Vous chantez l’amitié aussi fidèlement que vous la vivez... Est-ce là votre secret ?/ Depuis que je suis gosse, et que je me balade en musique un peu partout, je construis des relations hyper importantes. J’ai plein de copains, parmi lesquels Hubert-Félix Thiéfaine, Jean Louis Aubert, Louis Bertignac, Véronique Sanson, Johnny Hallyday ou Jacques Higelin ... autant de gens formidables que j’ai la chance de côtoyer ! Ce qui m’a guidé ? Jamais l’argent, toujours la condition humaine. Je crois en la complémentarité des personnalités, en la richesse plurielle, en la force de l’union : ça enrichit forcément nos univers, même au gré de discussions un peu vives. Dans un monde actuel qui ne valorise pas forcément ces échanges, je les considère comme des trésors...

 

index-copie-2.jpg

L’amitié permet aussi de garder les pieds sur terre, et de ne pas trop céder aux tentations de l’ego, non ?/ Oui, à condition de discerner les vraies relations des fausses ! Quand t’es jeune, tu cèdes aux flatteries de deux-trois beaux parleurs, et tu deviens facilement un petit con : tu prends la grosse tête, tu te laisses enivrer... Et c’est vrai que, gamin, tu rêves de devenir star, de faire fortune, et pour peu que tu sois un peu timide, la musique te permet de draguer les filles plus aisément... C’est pour ça que beaucoup d’ados rêvent de faire ce métier, car ils ont ce miroir aux alouettes, et puis beaucoup abandonnent car c’est un sacerdoce, qui comporte d’importants revers de la médaille. S’opère alors une sélection naturelle : seuls ceux qui possèdent cette flamme à l’intérieur, cette passion, continuent. Ils comprennent vite que tous ces artifices ne sont que l’écume qui surnage. On ne fait pas de la musique pour de mauvaises raisons, mais par un besoin sincère de s’exprimer...


La guitare reste-t-elle votre meilleure amie ?/ Tous les jours, je pose mes doigts sur le manche, je gratouille, je joue des reprises, et puis, parfois, au gré de mes divagations, naissent des chansons. La guitare et moi, c’est comme un vieux couple, mais sans lassitude... Je la connais par cœur, mais à chaque fois que je la saisis, je ne sais jamais ce qu’il va se passer, comment va surgir l’inspiration ou l’imagination. C’est une nouvelle rencontre à chaque fois.


Et le blues ? Vous tient-il toujours au cœur ?/ Dans ma vie, j’ai écouté plein de choses : Muddy Waters, Marvin Gaye, Ray Charles, Billie Holiday, de la pop des sixties, du blues américain, du hip hop, de la house... Mais quand je compose, je ne calcule pas, je ne force pas... Je fais de la musique qui vient des trippes. Je n’essaie pas de m’adapter au monde moderne, ou de faire du charme au public ado, pour faire grimper les ventes...


Qu’est-ce qui vous inspire au quotidien ?/ Des sentiments, des histoires, des anecdotes, des rencontres, une accroche de journal, et puis bien sûr une bonne dose d’autobiographie. Je note le tout sur un dictaphone, dans un carnet, j’emmagasine, puis je trie... Je laisse l’envie me guider. C’est elle, et seulement elle, qui me fera traverser toutes ces phases parfois intéressantes, parfois fatigantes ou pénibles, comme l’enregistrement d’un album, la création, les doutes... Il faut laisser libre court à la foi, au désir, à l’amusement et à ce côté passionnel, sans lequel rien n’est possible. Je n’ai pas de solutions, seulement des questions qui affleurent par milliers. Au quotidien, je me contente de choses simples, comme du bonheur d’être en vie chaque matin. Je me réjouis du temps qui passe, je vais couper du bois, je mène une existence paisible à la campagne... Enfin, j’apprécie autant de dîner dans les grands restaurants parisiens que de manger un casse croûte sur le bord d’une route avec, en fond, cette phrase culte, issue du film Les Valseuses : « On n’est pas bien, là ? »


Anne Laure Lemancel, pour RFI Musique

Paul Personne A L’Ouest (XIII bis Records

En concert le 30 juin à l’Olympia

 



 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents