Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Anne-Laure L.

Le blog de Anne-Laure L.

Ce blog est un récapitulatif non exhaustif de mes articles en tant que journaliste sur des sujets aussi variés que la musique, la société, l'actu... Bonne lecture!


TENDANCE : hip hop non stop !

Publié par Anne-Laure L. sur 8 Janvier 2011, 13:29pm

Catégories : #danse

 Depuis quelques années, la danse hip hop, issue de la rue, investit les salles les plus prestigieuses, à la rencontre de la danse contemporaine. L’année 2011 n’échappe pas à la règle : visite guidée des festivités. 

 

suresnes-cite-danse-5.jpg


Dans la galaxie hip hop, l’année débute en rythme à Suresnes Cité Danse, festival mythique et militant qui célèbre depuis 1993, tous les styles de danse hip hop – popping, smurf, breakdance... – et leurs connexions avec d’autres arts (théâtre, cirque...). Après avoir accueilli des chorégraphes cultes comme Bianca Li ou Raphaëlle Delaunay, l’édition 2011 reçoit, jusqu’au 30 janvier, Le Ballet National Algérien, les Créations « Cités Danse Connexion », mais aussi R.A.F Crew, champions du monde 2009 à Las Vegas. Depuis 10 ans, le style a également investi le Théâtre National de Chaillot à l’automne, lors des Temps Forts Hip Hop, pour des rencontres au sommet avec la chorégraphie contemporaine. Enfin, Paris Hip Hop Festival ou Hip Hop Tanz, en Seine-Saint-Denis, festival de créations, poursuivent cette liste non exhaustive, qui révèle l’accès au rang d’art noble, de cette danse aux couleurs de la rue. Une tendance que note bien Sheyen Gamboa, journaliste spécialisée hip hop à Canalstreet, et auteur de l’ouvrage Hip Hop, l’histoire de la danse (éd. Scali, 2008) : « En France, les danseurs hip hop ont très vite rencontré des chorégraphes. Ils ont scénographié, écrit : par cette singularité, le style est entré, dès les années 90, au Théâtre de la Ville ou à l’Opéra Comique...» Mais pour la jeune femme, le genre n’est pas encore tout à fait sorti du ghetto: « La plupart des créations se font dans la rue, par des chorégraphes qui dansent parfois depuis plus de 20 ans, sans recevoir la moindre subvention. Les clichés nous collent à la peau : nous ne sommes plus seulement des jeunes qui “tournons sur la tête”, mais une forêt très dense de talents multiples ! » Et pour rendre compte de cette extraordinaire vivacité, aura lieu le 13 mars à Bercy, la finale internationale du Juste Debout, une battle géante au cours de laquelle s’affronteront 140 danseurs internationaux. Du grand art !  


Anne-Laure Lemancel, pour l'Express

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents